24 février 2024

Tourisme de montagne : Stage d’escalade à Azilal

Le spot international d’escalade de Taghia, situé à Zaouïat Ahansal (Azilal), a été au rendez-vous Jeudi et Vendredi 25-26 janvier dernier avec la tenue d’un stage d’évaluation des compétences et des acquis des Grimpeurs (moniteurs et/ou pratiquants) actifs dans la région.

Une douzaine de jeunes grimpeurs sociétaires du Club Géoparc M’Goun des sports de Montagne et de la « section » Ski Club Ifrane à Taghia on prit part à ce stage d’évaluation encadré par deux coach du Club Alpin Français de Casablanca (CAFC) qui ont testé le degrés de maîtrise des mesures de sécurité, du jargon et des nouveautés concernant aussi bien le matériel que la réglementation de l’escalade par ces jeunes grimpeurs appelés à suivre très prochainement un Stage de Formation et de renforcement des capacités prévu dans le Cadre du Programme TDSM lancé au niveau de la province d’Azilal.

En effet, il y’a lieu de rappeler que dans le cadre de son intervention pour le renforcement des capacités des acteurs du tourisme durable dont les moniteurs et/ou pratiquants des sports de montagne, le Programme Tourisme Durable Suisse Maroc (TDSM)initié par Suisse Contact Maroc et ses partenaires au niveau du Géoparc M’Goun Taghia est un village berbère de 600 habitants a conclu un contrat de formation avec le Club Alpin Français de Casablanca (CAFC).

Ce contrat précise-t-on au niveau de Suisse Contact Maroc ; encadre l’animation de la formation en escalade au profit des pratiquants de cette discipline dans les provinces d’Azilal et de Béni Mellal sachant bien sûr que l’escalade est l’un des sports à fort potentiel de développement dans la zone d’action du Programme, en particulier à Taghia qui est reconnu comme spot international d’escalade.

Les animateurs de cette formation encadreront en 2024 une dizaine de bénéficiaires en leur prodiguant un conseil pédagogique et une formation terrain sur le site de Taghia. Ces jeunes formés par les initiateurs escalade renforcent ainsi la sécurité de leur pratique d’escalade sur des sites naturels d’escalade (SNE) de plusieurs longueurs et approfondiront leurs connaissances. Le développement de leur autonomie sur SNE est également un résultat attendu.

A souligner que Taghia est un petit village amazigh de quelque 600 habitants situé dans le Haut Atlas au niveau de la province d’Azilal où il est dominé d’un cirque de grandes parois de calcaire.

La situation de Taghia à près de 2000 mètres d’altitude en fait l’un des derniers villages habités de l’Atlas où l’on accède à pied, en deux heures et demi de marche depuis le village de ZaouiatAhenesal. Une route visant à le désenclaver vient d’être construite.

L’école accueille 80 enfants.

A noter aussi que depuis une vingtaine d’années déjà, le développement de l’escalade sur les parois autour du village et sa renommée mondiale dans le monde de la grimpe ont amené les habitants à s’organiser pour accueillir les grimpeurs de passage. Ainsi, après les deux gies historiques existant depuis les années 90 et affiliés au réseau du GTAM (Grande Traversée de l’Atlas Marocain), des petits gîtes ont vu le jour ces dernières années.

Mohammed Drihem

Read Previous

Partenariat de promotion de la chasse à l’arc au Maroc

Read Next

Fitur Madrid 2024 à bâtons rompus

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *