13 avril 2024

Tourisme international : Bilan 2023 et perspectives 2024

Les estimations préliminaires du Produit Intérieur Brut Direct du Tourisme (TDGDP) en 2023 s’élèvent à 3 300 milliards USD, représentant 3 % du PIB mondial, le même niveau qu’en 2019. Cette croissance est stimulée par les voyages nationaux et internationaux. Après un fort rebond en 2023, le tourisme international devrait atteindre ses niveaux d’avant la pandémie.

En 2023, le tourisme international a enregistré 88 % des niveaux d’avant la pandémie, avec 1 286 millions de touristes internationaux. Les mois de juillet, septembre et octobre 2023 ont été particulièrement dynamiques, atteignant 92 % des niveaux de 2019.

Performance par régions

– L’Europe a accueilli 54 % des 1,3 milliard de voyageurs en 2023, atteignant 94 % des niveaux d’avant la pandémie.

– Le Moyen-Orient a surmonté les niveaux d’avant la pandémie avec une croissance de 22 %, portée par le Qatar (+90 %) et l’Arabie Saoudite (+56 %).

– L’Afrique a récupéré 96 % des visiteurs d’avant la pandémie en 2023.

– Les Amériques ont atteint 90 % des chiffres de 2019.

– L’Asie et le Pacifique ont atteint 65 % des niveaux d’avant la pandémie.

Perspectives pour 2024

– Les premières estimations prévoient une croissance de 2 % par rapport à 2019.

– L’OMT indique que 67 % des professionnels du tourisme anticipent des perspectives meilleures pour 2024 par rapport à 2023.

Défis à venir

– Les défis économiques et géopolitiques persistent, posant des obstacles à la reprise durable du tourisme international et à la confiance.

– Facteurs tels que l’inflation, les taux d’intérêt élevés, la volatilité des prix du pétrole et les perturbations commerciales pourraient influencer les coûts de transport et d’hébergement en 2024.

– La pénurie de personnel reste un problème crucial, et l’évolution des conflits géopolitiques peut impacter la confiance des voyageurs.

Attentes et adaptation en 2024

– La réouverture de plusieurs marchés devrait stimuler la reprise, notamment en Asie.

– Les facilitations des visas pourraient promouvoir les voyages vers le Moyen-Orient et l’Afrique.

– L’Europe devrait générer des résultats positifs en 2024, avec l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à l’espace Schengen et les Jeux olympiques à Paris.

– Les pratiques durables et l’adaptabilité joueront un rôle croissant dans les choix des consommateurs en 2024.

Read Previous

Vivo Energy Maroc lance une nouvelle gamme de carburants performants

Read Next

«Go Siyaha», pour soutenir 1700 entreprises touristiques d’ici 2026

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *