25 mai 2024

Azrou et Blois explorent les chantiers de leur jumelage

Dans le cadre du protocole de coopération et de jumelage signé entre le conseil de la collectivité territoriale d’Azrou et la Mairie de la Ville française de Blois en 2011 visant le développement d’une dynamique d’échange et de partage de culture et d’expérience entre les deux villes (Jeunesse, Sport, Culture et Tourisme), une délégation de conseillers municipaux de la mairie de Blois, conduite par Cédric Marmuse Conseiller municipal délégué médiation culturelle, relations internationales et coopération, composée notamment de Rachid  Ennajib, Chargé des relations internationales et de Rachid Meress, Adjoint au Maire en charge du quartier nord conseiller délégué à la Ville numérique, s’est rendue lundi 1èr Mai dans la Ville d’Azrou pour un séjour de trois journées dans la perspective de relancer ce jumelage.

Dans une déclaration au Journal, Cédric Marmuse a souligné que leur présence à Azrou réaffirme leur volonté de coopérer davantage avec Azrou conformément à l’accord de coopération signé en 2011, soulignant que des actions ont déjà été engagées sur la question des économies d’énergie autour de stockage des données qui est aussi ; un enjeu pour nous puisque les données sont de plus en plus volumineuses et de plus en plus énergivores avait-il ajouté.

En plus des axes qu’ils avaient développé entre 2011 et  2014 sur les échanges entre la jeunesse, l’éducation et de  la culture, ajouta –t-il , en mettant en mettant l’accent sur le développement durable, l’égalité des genres, les changements climatiques qui nous préoccupent aussi bien à Blois qu’à Azrou, où on se retrouve avec les mêmes problèmes de sècheresse et de ressources en eau, a-t-il précisé.

Pour sa part, Mme Nawal, conseillère présidente de la commission tourisme au conseil communal d’Azrou, a déclaré que l’objectif commun c’est d’établir des liens d’échanges durables et stratégiques et d’avoir un comité de suivi qui va assurer et garder la pérennité de cette coopération et ce partenariat.

Cette visite, avait-elle assuré, sera clôturée par un accord sur plusieurs points à développer ensemble en matière d’éducation,de formation continue, de jeunesse, de culture, de vacances, de numérique d’échanges de compétences et de tourisme. 

Après la présentation d’un exposé de Mme Nawal présidente de la commission du tourisme qui a brossé un large éventail sur la ville d’Azrou, ses potentialités et projets et sur ses perspectives d’avenir notamment en matière de coopération et de partenariats et des échanges entre les élus des deux villes jumelles, la délégation française a été conviée à participer à un riche programme d’activités étalé sur trois journées marqué par un débat et échanges avec les différents acteurs associatifs locaux organisé le lundi autour de la Coopération, de la collaboration et jumelage, de l’Education et la formation professionnelle, de la Jeunesse (pratiques artistiques, culturelles et séjours de vacances), du Sport (formation et événements sportifs) et autour des question de l’Eauet des déchets.

La deuxième journée du Mardi 02 Mai a été marquée par la visite d’un certain nombre de structures et centres éducatifs et sportifs à commencer par l’écomusée de la maison du Parc national d’Ifrane, la Maison de la cédraie, le site touristique du Cèdre Gouraud, le Centre des personnes à besoins spécifiques, le complexe sportif de la cité, le centre de développement communautaire de l’AUI à Azrou et le Centre multifonctionnel pour femmes de l’Association TAZGHART d’Azrou.

La troisième journée a été réservée à la visite du patrimoine culturel et emblématique de la ville d’Azrou à travers le Centre d’interprétation du Patrimoine du Moyen Atlas sis centre Culturel d’Azrou, du Complexe Artisanal, du Musée Amir Al Atlas, de Lycée Tarik, de la source Tit Lahcen et du Rocher Akechmir.

Par la même occasion, une visite des départements communaux a été programmée suivie de la visite de la station de pisciculture de Ras Al Ma et la médina de Fez.

Mohammed Drihem

Read Previous

ATM 2023 : Les professionnels de l’aérien débattent du zéro carbone

Read Next

L’ARIH Fez-Meknès est enfin en bonne voie de constitution

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *