26 mai 2024

Arrière-goût de la visite de Mme la ministre du Tourisme à Fez

L’escale fassie de Mme la ministre du Tourisme, en milieu de journée du mercredi 05 juillet, ne se serait pas déroulée comme espéré, c’est à dire conformément à l’esprit et objectif de la rencontre, à savoir échanger avec les professionnels sur les objectifs et opérationnalité de la feuille de route touristique de la région Fez-Meknès. En fait, à quelques très rares exceptions près, les interventions autorisées étaient plutôt des faire-valoir personnels que touristiques de la destination, dans une logique égocentrique embêtante pour ceux qui écoutaient et réductrice des compétences professionnelles locales alors que la région, réputée pour sa qualité intellectuelle, compte des professionnels assez armés d’esprit pragmatique pour défendre la région comme il le faut. On se demande d’ailleurs pour quelle raison inexplicable ils n’ont pas eu la chance d’intervenir bien qu’ils aient été inscrits noir sur blanc dans la liste des intervenants. Mais ce qui est d’autant intrigant, c’est l’absence remarquée des opérateurs de certaines provinces telles que Taza et autres, ainsi que celle inadmissible du Président des voyagistes de la région, pourtant omniprésent dans toutes les rencontres de l’administration du Tourisme. Seule explication possible : il n’aura pas été invité tout simplement… Exceptionnellement bizarre quand on sait que les 6 précédentes escales régionales de Mme la ministres, la priorité était accordée aux Présidents des CRTs et associations professionnelles, dans un cadre respectueux de l’objet de la rencontre et de l’intérêt collectif des destinations et non des personnes.

En résumé, la profession dans la région Fez-Meknès serait restée sur sa faim et n’a pas eu l’opportunité de discuter in situ avec Mme la ministre des arrangements possibles qu’il faudrait pour adapter la feuille de route régionale avec le plan de développement du territoire déjà élaboré et certainement ambitieux. Le débat fructueux que l’on attendait s’est fait attendre en vain. Pourquoi en arriver là et laisser passer pareilles chances avec l’administration du Tourisme et qui risquent de ne plus avoir lieu? Rien qu’à imaginer les précédents reports de la visite de Mme la ministre, en corrélation avec la rencontre du mercredi, on peut se faire une idée sur le climat professionnel régional tendu.

Illusoire de prétendre que Mme la ministre est satisfaite de sa rencontre. Peut-être qu’elle l’aura été pendant sa visite à Meknès dans la première moitié de la journée ou, encore, lors du déjeuner gastronomique impeccable préparé et servi à Riad El Amine. A part ceci, cela ne tient pas la… route !

Read Previous

18ème édition de la Coupe du Trône de golf (10-15 juillet 2023)

Read Next

Nidal Lahlou : A propos de la visite de Mme la ministre du Tourisme dans la région Fez-Meknès…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *