26 mai 2024

Alsa restaure un patrimoine mural à Tétouan

Initiée par l’Association des anciens de Maahad Al Hore, cette action vise à contribuer à la préservation d’un emblème artistiqueet la valorisation dupatrimoine culturel de la ville, datant des débuts du siècle dernier et sise au siège de la délégation Régionale du tourisme de Tétouan. C’est le fruit d’un partenariat pour la restauration d’une façade murale dans la ville de Tétouan. La convention a été signée le 20 juillet dernier, avec l’association des anciens de Maahad Al Hore,en présence de représentants des autorités locales et de la société civile de la ville.

La contribution financière de Alsa qui s’élève à 75 000 DH permettra à l’œuvre de retrouver ses beaux jours grâce à l’intervention de Diego Gámez, artiste peintre Espagnol ayant montré un intérêt particulier à la culture arabo-andalouse et réalisé plusieurs œuvres représentant particulièrement la ville de Tétouan et son architecture.

L’intérêt de Alsa pour l’art et la culture et la préservation du patrimoine s’exprime depuis plusieurs années à travers les multiples actions de l’entreprise.L’entreprise soutient plusieurs associations et institutions dans la mise en œuvre de leurs projets culturels, notamment l’association AlwaneBladiqui promeut le street art à Casablanca, la cinémathèque et l’institut Cervantes de Tanger. Alsa accompagne également plusieurs festivals reconnus comme le festival FITTUT, le TANJAZZ et le JAZZABLANCA. Une des plus grandes œuvres soutenues par Alsa dans ce sens est la réalisation de la plus grande façade murale en Afrique, s’étalant sur un mur de 147 m de longueur et 9,10 m de hauteur. Une œuvre d’art créée par plusieurs artistes de rue, située sur l’intersection des Boulevards Roudani et Yaacoub El Mansour à Casablanca.

Read Previous

Nouveau partenariat entre la FNIH et l’ISITT

Read Next

Le Maroc gagne la 42ème édition des Championnats Arabes de Golf

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *