13 avril 2024

Conférence du CRTCS autour du tourisme vert et avenir des populations rurales

A l’occasion de la Journée Mondiale du Tourisme ayant lieu le 27 septembre de chaque année, le CRT Casablanca-Settat tient à commémorer cet événement international à sa manière, sous le signe de la « solidarité écologique », en organisant une conférence prévue le 25 septembre à 17 heures à l’hôtel Onomo City Center Casablanca.

La thématique de cette conférence, polarisée autour des investissements verts en tourisme, survient après le séisme du 8 septembre ayant ravagé une bonne partie de l’arrière-pays du Haouz et de Taroudant, qui repose une fois de plus la problématique du tourisme vert en milieu rural, source d’emplois et de richesse économique locale, si toutefois une bonne stratégie de sensibilisation, d’orientation et d’accompagnement est adoptée et suivie en tant que composante essentielle d’une réelle politique de développement et non pas en tant qu’effet « tendance », appendice au tourisme classique.

Le choix de cette thématique, au-delà de son aspect environnemental et de tourisme vert à capitaliser tel que le recommande l’Organisation Mondiale du Tourisme ainsi que les défenseurs du tourisme responsable, est en soi une solution évidente pour le développement économique et social en milieu rural, particulièrement dans les territoires à précarité prononcée. Les scènes apocalyptiques du séisme destructeur, surtout au Haouz, arrière-pays de la capitale touristique du Maroc Marrakech mais qui se situe en bas du peloton du PIB régional, démontre clairement l’état d’extrême pauvreté des populations douars ravagés chez qui le revenu est tributaire de très rares exploitations agricoles et où les jeunes sont employés dans des petits boulots touristiques à Marrakech. En gros, une population qui vivote au gré des jours pour ne pas dire qu’elle survit par des temps durs.

Fort heureusement que l’élan solidaire des Marocains et l’attention sans précédent accordée aux conditions de vie par le Gouvernement sous instructions royales a éveillé les consciences pour envisager des lendemains meilleurs pour les populations en milieu rural. Tout un nouveau écosystème de vie est, en effet, en train de naître. D’où la réflexion certainement nourrie par la conférence du CRT Casablanca-Settat, quant à l’éminence d’encourager  l’implémentation de l’économie verte dans ces territoire, à travers la création d’entreprises touristiques locales fonctionnant à l’énergie propre : du photovoltaique pour l’éclairage et le chauffage, la distribution d’eau par desc matériel économe en eau, etc. Toutes les nouvelles technologies utilisées dans la gestion de l’entreprise touristique adaptée à la région doivent, bien entendu, tenir compte du caractère socio-culturel inné des populations locales.

Le CRT Casablanca-Settat compte, d’ailleurs, communiquer l’ensemble des recommandations de la conférence, issues des travaux des experts invités, seront communiquées aux autres CRTs et aux intervenants directs sur le territoire pour information, car l’objectif final permettra, sans doute, à :

-La création d’emplois locaux dans les domaines de l’agriculture durable, de l’hébergement écologique, de la restauration traditionnelle, et des activités de plein air. Ces emplois offrent des opportunités aux populations locales, contribuant ainsi à la relance économique après le séisme..

-La préservation de l’environnement qui demeure essentielle pour maintenir la beauté naturelle de la région, tout en sensibilisant les touristes sur la nécessité de préserver la biodiversité et l’intégrité culturelle des douars.

-La promotion de la culture locale authentique, comme la cuisine traditionnelle, l’artisanat et les moussems. Cela renforce le lien entre les visiteurs et la communauté locale.

-Les Investissements durables par l’installation d’infrastructures respectueuses de l’environnement, telles que des hébergements éco-responsables, des moyens de transport écologiques et des systèmes de gestion des déchets. Ces investissements contribuent à améliorer la qualité de vie des habitants.

Excellent. La conférence du 25 septembre au Onomo City Center Casablanca, organisée par le CRTCS sous le thème du tourisme vert dans la région du Haouz, présente une opportunité importante, via le tourisme vert justement, de soutenir la population locale après un séisme tout en promouvant une approche durable du tourisme. Elle incarne la solidarité et la résilience face aux défis, tout en célébrant la beauté et la richesse de cette région marocaine exceptionnelle.

Read Previous

L’ONMT réunit les professionnels dans des messages rassurants

Read Next

Fier d’appartenir au Groupe Kenzi !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *