25 mai 2024

Morocco Royal Tour 2023 réunit 8 pays

huit nations participeront à la Coupe des Nations de Rabat (le 15 octobre): Belgique, France, Irlande, Italie, Espagne, Suisse, Ukraine et Maroc.

Sur le plan individuel, la plupart seront déjà à Tétouan dès le 5 octobre à commencer par le médaillé de bronze olympique par équipe belge (Tokyo 2021) Jérôme Guery, un fidèle parmi les fidèles du Morocco Royal Tour. Surprise du récent Championnat d’Europe de Milan, l’Autriche médaille de bronze déléguera Katharina Rhomberg qui faisait partie de cette belle équipe. Brillant régulièrement sur le circuit du Global Champions Tour, dont il avait terminé second il y a quelques années, le Français Olivier Robert sera à Tétouan, comme l’Italien Emanuele Gaudiano, abonné aux victoires dans les magnifiques installations de la Garde Royale.

Dix-huit nations seront déjà présentes à Tétouan avec parmi celle-ci des cavaliers d’Ukraine, de Nouvelle-Zélande, de Tunisie et du Sénégal. Le Morocco Royal Tour a également ce rôle de découvreur de talents et nous sommes fiers de l’élargissement de l’audience du Morocco Royal Tour, qui accueille de plus en plus de cavaliers provenant d’horizons divers et dont certains ont connu leurs premiers succès internationaux sur nos concours.

Le Maroc pourra bien sûr compter sur ses champions nationaux comme Abdelkebir Ouaddar, seul cavalier marocain à avoir remporté un Grand Prix 5* (à Paris, Saut Hermès 2016) et double vainqueur l’an dernier des Grands Prix de Tétouan et d’El Jadida ou encore El Ghali Boukaa qui lui, avait triomphé à Rabat.

Après Tétouan (5 au 8 octobre) et Rabat (12 au 15), la troisième et dernière étape se déroulera du 19 au 22 octobre dans le cadre du Salon du Cheval d’El Jadida. Un somptueux évènement qui permet de découvrir toute la richesse et les facettes de la filière équestre marocaine ainsi que les compétitions hautes en couleurs de la Tbourida, un art équestre traditionnel datant du 15ème siècle.

Changement de cadre pour le jumping, avec une difficulté en plus, la compétition se déroulera en indoor, sur une piste beaucoup plus petite que celles de Tetouan ou Rabat, où là encore s’affronteront les meilleurs cavaliers du circuit.

Coup d’envoi de ce Morocco Royal Tour 2023 plein de promesses sportives et solidaires jeudi 5 octobre à Tétouan.

Trois sites fabuleux, trois étapes de quatre jours et désormais toutes quatre étoiles pour la douzième édition du circuit Morocco Royal Tour qui se déroulera entre le 5 et le 22 octobre 2023. Créé en 2010 sur « Hautes Instructions de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI » et dirigé par le Prince Moulay Abdallah Alaoui, le MRT grandit d’année en année, confirmant ainsi sa place de compétition majeure du calendrier équestre mondial, sous l’égide de la Fédération Équestre Internationale (FEI).

Le circuit démarre à Tétouan, du 5 au 8 octobre (234 000 € de dotations), dans les superbes installations de la Garde Royale. Un site magnifique avec des installations « en dur» : tribunes majestueuses et écuries superbes décorée dans la plus pure tradition marocaine.

L’étape de Rabat, du 12 au 15 octobre (274 000 € de dotations), se tient dans les installations de la Fédération Royale Marocaine des Sports Équestres, irréprochables sur le plan technique dont l’épreuve phare en est la Coupe des Nations du Maroc, programmée le dimanche après-midi, mais également avec un prestigieux Grand Prix 4* comptant pour la Coupe du monde le vendredi.

La dernière étape d’El Jadida, du 19 au 23 octobre (241 000 € de dotations), se court en indoor et propose un programme sportif analogue à celui de Tétouan. Il permet également de découvrir le Salon du Cheval marocain, assurément le plus important du continent et où est organisée l’épreuve phare, le Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de Saut d’obstacles.

Read Previous

Comment Marrakech a-t-elle célébré la Journée Mondiale du Tourisme ?

Read Next

Les statistiques d’août se font trop attendre

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *