4 mars 2024

Etat de l’hôtellerie en Afrique

Selon le dernier rapport du portail spécialisé W Hospitality, en 2023, le Maroc se classe troisième parmi les dix principaux pays africains en termes de développement des chaînes hôtelières en Afrique. Pour son 15e rapport annuel sur le développement des chaînes hôtelières en Afrique, le W Hospitality Group a rassemblé minutieusement les données de 45 chaînes hôtelières, qu’elles soient d’envergure internationale ou régionale, couvrant l’activité de leur pipeline pour 119 de leurs marques en Afrique. Le rapport englobe les données de 54 pays africains.

Au début de 2023, le Groupe a enregistré un total de 482 projets hôteliers en cours, représentant 84 427 chambres, marquant une augmentation de 5 % par rapport à l’année précédente.

En ce qui concerne le classement des dix principaux pays africains en termes de développement des chaînes hôtelières pour 2023, l’Égypte occupe la première place avec 103 hôtels et 24 944 chambres, suivi du Nigeria avec 42 hôtels et 6 772 chambres, puis du Maroc en troisième position avec 46 hôtels et un total de 6 369 chambres.

Cependant, bien que l’Égypte détienne le plus grand nombre absolu de projets, elle affiche le pourcentage le plus bas de chambres en construction en raison de la relative « jeunesse » de son pipeline. En revanche, le Maroc et l’Algérie se démarquent en affichant les taux les plus élevés de chambres en construction sur le continent.

Selon le rapport, l’Égypte et le Cap-Vert abritent des hôtels de taille moyenne beaucoup plus grande, avec respectivement 242 chambres et 261 chambres, principalement des complexes balnéaires en bord de mer. L’Afrique du Sud et le Maroc ont le nombre moyen de chambres le plus bas parmi les dix premiers pays. Dans le paysage hôtelier, Hilton maintient sa position dominante avec une augmentation notable de 22,6 % du nombre de chambres signées pour l’année en cours. Les dix premières marques appartiennent toutes à quatre grandes chaînes hôtelières mondiales : Accor, Hilton, Marriott International et Radisson Hotel Group. Accor semble avoir rationalisé son pipeline en retirant certains accords anciens concernant les hôtels Swissôtel et Novotel, principalement situés en Afrique du Nord, expliquant ainsi la baisse de leurs chiffres pour l’année 2023. De plus, Fairmont a subi une légère refonte dans le cadre de cette opération. Parallèlement, Accor a inauguré quatre hôtels estampillés Fairmont au Maroc, totalisant près de 500 chambres, ce qui représente environ 13 % de leur pipeline pour cette marque en 2022.

Read Previous

Pullman Mazagan Royal Golf & Spa dévoile ses nouvelles offres bien-être

Read Next

La FRMG et Royal Ambiente pour la promotion de l’écosystème golfique

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *