13 avril 2024

1ère réunion à Rabat de la Commission Nationale de l’Aérien

Le dynamisme du déploiement des chantiers de la feuille de route 2023-2026 dans le secteur du tourisme, a été au cœur de la première réunion de la Commission Nationale de l’Aérien, présidée hier jeudi à Rabat, par Mme la Ministre du Tourisme et Mohammed Abdeljalil, Ministre du Transport et de la Logistique, en la présence de Adel El Fakir, Dg de l’Onmt et Lahcen Zelmat, Vice-Président de la Cnt. 

La réunion a d’abord été marquée par la conformité des points de vues de part et d’autre, soulignant l’importance de la synergie entre les parties prenantes pour atteindre les objectifs ambitieux de la feuille de route, tout en saluant la reprise significative du secteur du transport aérien et ses retombées positives sur le tourisme, avec un record de 12,3 millions de touristes à fin octobre 2023. 

L’engagement  envers les projets de la commission et l’accent sur une approche concertée témoignent de la volonté de progresser efficacement sur les chantiers stratégiques du secteur. La réunion a également mis en avant la nécessité d’une méthodologie de travail harmonisée et de l’échange de données pour assurer le succès continu des initiatives à venir.

Sans doute, la préservation du développement des compagnies marocaines occupe une place centrale dans le contexte du déploiement des chantiers de la feuille de route 2023-2026 du secteur du tourisme.

L’engagement affirmé, en effet, des deux ministères en faveur du succès des projets de la commission témoigne de la nécessité de soutenir activement les compagnies marocaines. Les Ministres ont insisté sur une approche concertée et participative, soulignant la coopération essentielle entre les différentes parties prenantes pour progresser efficacement sur les chantiers stratégiques.

La Commission Nationale de l’Aérien, en examinant en profondeur les sujets nécessitant des décisions immédiates, a clairement défini les prérequis essentiels au bon déroulement des prochaines sessions. La méthodologie de travail entre les équipes et l’échange de données et d’indicateurs entre les secteurs du transport aérien et du tourisme ont été mis en avant, soulignant la nécessité de renforcer la collaboration pour préserver et renforcer le secteur aérien national.

Certainement, la préservation du développement des compagnies marocaines s’impose comme une priorité absolue dans la feuille de route du tourisme 2023-2026, nécessitant une action concertée et des initiatives stratégiques pour assurer la pérennité et la prospérité du secteur aérien du Royaume.

Read Previous

Bhalil, vous connaissez ?

Read Next

Zaki tacle Chahli, Bachar lui emboîte le pas

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *