19 juin 2024

La liaison aérienne directe entre Casablanca et Pékin serait opérationnelle en 2025

Après une suspension de quatre ans due à la pandémie de COVID-19, le Maroc et la Chine semblent prêts à relancer la liaison aérienne directe entre l’aéroport Mohammed V de Casablanca et l’aéroport international de Pékin-Daxing. Selon des informations persistantes, cette liaison directe devrait être mise en place dans les premiers mois de l’année 2025.

La flotte d’avions de la Royal Air Maroc affectée à cette ligne aérienne influencera strictement la date fixée pour les premiers mois de l’année 2025. Cela signifie que le nombre d’avions qui seront utilisés pour cette liaison directe sera déterminant pour la date de mise en place.

Les autorités marocaines et chinoises avaient initialement annoncé une liaison aérienne directe entre Casablanca et Pékin en début d’année 2020, avec trois vols par semaine. Cependant, cette liaison a été interrompue après un mois en raison de la propagation du virus COVID-19, restant ainsi suspendue pendant quatre ans.

Les membres de la communauté marocaine en Chine, notamment les étudiants, sont actuellement obligés de transiter par les aéroports de Dubaï, Paris, Doha et Istanbul, ce qui ajoute à la charge financière plusieurs autres contraintes. Selon Yassine Ait Lahcen, un Marocain résidant en Chine, cette situation ajoute une charge financière supplémentaire et des contraintes supplémentaires aux membres de la communauté marocaine en Chine.

Le rétablissement de cette liaison aérienne directe entre le Maroc et la Chine pourrait avoir un impact significatif sur le marché touristique chinois vers le Maroc. En effet, la Chine est l’un des marchés touristiques les plus importants et en croissance rapide, avec plus de 150 millions de touristes internationaux en 2020, selon les données de l’Organisation mondiale du tourisme. Le Maroc, avec ses richesses culturelles et naturelles, pourrait ainsi profiter de cette opportunité pour attirer un plus grand nombre de touristes chinois.

Le rétablissement de cette liaison aérienne directe pourrait également renforcer les liens économiques et culturels entre le Maroc et la Chine, en facilitant les échanges commerciaux et les voyages entre les deux pays. En outre, cela pourrait également favoriser l’expansion des entreprises marocaines dans le marché chinois, ainsi que l’augmentation des échanges culturels et éducatifs entre les deux nations.

Rappelons-le, la Chine est l’un des marchés touristiques les plus importants et en croissance rapide, avec plus de 150 millions de touristes internationaux en 2020, selon les données de l’Organisation mondiale du tourisme. Le Maroc, avec ses richesses culturelles et naturelles, pourrait ainsi profiter de cette opportunité pour attirer un plus grand nombre de touristes chinois.

Malgré l’énorme potentiel du marché chinois, le Maroc n’a accueilli que 60.000 visiteurs en 2023 contre plus de 200.000 en 2019. La majorité des visiteurs chinois au Maroc voyageant dans le cadre de voyages combinés par la France, l’Italie ou l’Espagne, la reprise du trafic n’aura pas lieu en 2024, car ce marché n’a pas encore retrouvé le niveau de sérénité nécessaire pour revenir au même niveau d’arrivées de 2019.

Read Previous

L’artisanat marocain a du succès sur Instagram 

Read Next

Les défis de reprise de la ligne aérienne Casablanca-Sao Paulo

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *