4 mars 2024

Les hôtels peuvent-ils se passer de l’agence de voyage ?

À une époque où la réservation en ligne domine, les agences de voyage réceptives demeurent toujours des partenaires stratégiques pour les hôtels, comme le souligne Othman Ibn Ghazala, Président de l’Association Régionale des Agences de Voyages de Rabat-Kénitra.

Selon Ghazala, l’exploitation efficace d’un hôtel nécessite une étude approfondie de la clientèle cible, des concurrents et des partenaires potentiels pour optimiser le revenue management. Les agences de voyage réceptives offrent un accompagnement complet, de la conception d’activités touristiques à la gestion du transport, des réservations d’hébergements à la mise à disposition de services spéciaux.

Elles contribuent à augmenter les taux d’occupation, améliorent l’expérience client, fluidifient les opérations hôtelières et allègent la charge sur les équipes commerciales et marketing, selon Ghazala. En dépit du paysage numérique, les agences de voyage restent des alliés de premier ordre pour les hôtels, offrant une stabilité clientèle.

Ibn Ghazala souligne divers avantages de la collaboration avec des agences de voyage. Ces partenariats permettent aux hôtels de toucher un public mondial grâce aux réseaux étendus des agences et de s’adresser également à une clientèle locale via des partenariats avec des agences marocaines établies.

Les agences investissent massivement dans le marketing en ligne, offrant aux hôtels l’opportunité de profiter de leurs campagnes et de leur présence sur les réseaux sociaux. De plus, elles assurent une distribution multicanale, permettant aux hôtels d’atteindre divers segments de marché via différents canaux en ligne.

En gérant les tarifs et les disponibilités de manière dynamique, les agences de voyage aident les hôtels à optimiser leurs revenus, particulièrement en basse saison. Cependant, Ibn Ghazala souligne l’importance pour les hôtels de trouver un équilibre dans leur stratégie de distribution pour éviter une dépendance excessive envers certaines plateformes en ligne.

Il met également en avant la capacité des agences à se spécialiser sur des marchés émetteurs non habituels, permettant aux hôtels de toucher une clientèle diversifiée et de réduire les risques liés à divers facteurs.

En clair, Ibn Ghazala souligne que les agences de voyage, notamment les DMC, jouent un rôle crucial en propageant les meilleures pratiques et en offrant des avis utiles pour l’amélioration de la satisfaction client. Il souligne l’importance d’une approche locale, du tourisme inclusif, de la transition écologique et de la coopération entre acteurs pour renforcer l’industrie du tourisme.

Ainsi, malgré l’évolution numérique, les agences de voyage demeurent un partenaire incontournable pour les hôtels, contribuant à la stabilité, à la pérennité et à l’attractivité de l’industrie.

Read Previous

Aéroport International Mohammed V: De Casablanca à Agadir, le calvaire !

Read Next

L’Observatoire du Tourisme se perd-il dans ses statistiques ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *